Né à Tourcoing (France) en 1956.

Il est diplômé supérieur des Beaux Arts de France spécialisé peinture à l’huile.

Création de l’Atelier, école de Peinture de Besançon.

Etudie à Florence et Rome et ouvre en 2004 les portes de la galerie d’art La Prédelle.

Participe à de nombreuses expositions en France, Suisse et Vietnam.

 

En 2018, il s’installe à Hanoi pour son travail en peinture.

 

Depuis 40 ans, il peint : l’Etre est sujet. Alternant représentation de l’Arbre et Paysage.

Les deux étant des moteurs fictifs, sa peinture est d’atelier. Sa démarche est une quête, une lente exploration en profondeur de son âme. Réflexion révélée dans l’action du peindre. Il fouille la peinture, remue la boue de sa pensée, cherche l’équilibre du visible, l’harmonie du tout, de l’être et de l’étant.

Il se découvre alors sur la toile une pâte généreuse, colorée, raffinée, transparente pour transcendance, gourmande et onctueuse pour l’immanence.

 

La peinture demeure quelque chose de mental.

Born in Tourcoing, France in 1956.

Graduated from the school of Fine Arts in France, specialized in oil painting.

Creation of the Atelier, School of Painting Besançon.

Studied in Florence and Rome and opened in 2004 the doors of the art gallery La Prédelle.

Participated in numerous exhibitions in France, Switzerland and Vietnam.

 

In 2018 he moved to Hanoi to continue his work in painting.

 

For 40 years he paints : the Being is subject. Alternating the representation of Tree and Landscape. Both are fictionals inspirations, studio painting materials. His approach is a quest, a slow, deep exploration of his soul. Reflection revealed in the action of painting. He excavates the painting, moves the mud of his thought, seeks the balance of the visible, the harmony of everything, being and existence.

He then appears on the canvas a generous, colored and refined texture, transparent for transcendence, avid and unctuous for immanence.

 

Painting remains something mental.


 

Frédéric CHAPUIS /   Pesmes, décembre 2017


 


L'image fantôme  d'Yves  RAVEY / octobre 2017


Catalogue édité par la Galerie La Prédelle en octobre 2017

Texte Yves RAVEY  //  peintures Benoît DELESCLUSE


Jacques MOULIN / 26 novembre 2004

In “Ecrire à vue”,  2016

Éd. l’Atelier Contemporain et le 19

 

Patrice LLAONA / Novembre 2004


Autoportraits aux arbres, au ciel et à la plaine


 

Yves RAVEY / Juin 2007


VENTE DU DESERT PAR PARCELLES

 

Benoît DELESCLUSE / Février 2012

 

Jacques MOULIN  / Avril 2014

 

Benoît DELESCLUSE  / Octobre 2015


L’artiste a de Voir et de s’Etonner.

Nu, il patauge sans bouée dans la mer des sept péchés capitaux.

J’ai longtemps brassé dans ces eaux chargées d’orgueil, d’avarice, d’envie, de colère, de luxure, de paresse en évitant le septième. Que n’ai-je trop longtemps oublié dans le tube: la gourmandise.

Aujourd’hui, j’ouvre, je dévoile et envoie les couleurs.

Je quitte le silence de mes itinéraires spirituels, mes mots bleus et la douce mélancolie romantique. Je m ‘autorise l’audition augmentée. Mais l’onde fait remous dans la boue du peindre et c’est une vague qui me décolle du sable. Cela pique les yeux, je me pince, je frissonne et m’étonne.

Le contraste chromatique est gourmandise. Factuel, il claque, il me déménage.

Je l’accepte et le travaille benoîtement en priant Cézanne pour qu’il m’accorde encore la sensation.

Cela vous étonne ?